chevelure naturelle
Beauté

Mes 5 conseils pour une chevelure de déesse

Avant toute chose, je vous adresse à tous mes meilleurs vœux pour cette année 2018, que tous vos rêves soient exaucés durant cette année 🙂

Bon, qu’on se le dise, je ne prétend pas du tout avoir une chevelure de déesse, loin de là. Néanmoins, je suis tellement passionnée par l’idée de prendre soin de ses cheveux au naturel et j’en vois déjà tant de bénéfices dans mes propres cheveux que je me dois de partager mes conseils avec vous !

 

1 – Les bains d’huiles

Les bains d’huiles sont des indispensables si vous tenez vraiment à votre crinière. Que vous ayez les cheveux colorés, naturels, frisés, lisses : il faut impérativement passer au bain d’huile, votre cheveu ne demande que ça, je le sais ! Les bains d’huile végétale vont venir hydrater en profondeur vos cheveux et entre dans la fibre du cheveu. Ainsi leur effet est durable dans le temps.

Maintenant que c’est dit, vous devez avoir des conseils sur la pratique. Le bain d’huile, ce n’est pas si compliqué, il faut vous munir… ben, d’une huile ! Une huile végétale surtout. Renseignez-vous sur les propriétés des huiles végétales en fonction de vos besoins capillaires pour bien choisir la vôtre. Par exemple : l’huile de ricin va aider à la pousse des cheveux, l’huile de coco va hydrater profondément, l’huile de moutarde va ralentir la chute, stimuler la pousse et gainer vos cheveux, etc.

 

2 – Les huiles essentielles

Comme leur nom l’indique, elles sont essentielles.  Personnellement, je les utilise surtout de manière ponctuelle dans ma routine, en fonction de petits soucis que pourrait subir ma chevelure. Par exemple, il y a quelque mois, j’ai subi une forte chute de cheveux. J’ai perdu beaucoup de masse et j’avais de la peine à ralentir le proccessus. En effet, stress, alimentation pas top et fatigue ont été un cocktail explosif pour mes cheveux. J’ai donc tester l’huile essentielle de Cèdre d’Atlas afin de ralentir la chute de mes cheveux et de me laisser le temps de reprendre les choses en main. Il faut dire que ça a vraiment bien fonctionné.  2- 3 gouttes réparties dans mes bains d’huiles ou sur mon cuir chevelu avant mes shampoings et hop 2 jours plus tard déjà mes cheveux tombaient bien moins. Je sais aussi que l’huile essentielle d’Ylang-Ylang fonctionne bien pour la brillance des cheveux. Pour des petits coups de boost ou enrayé un problème capillaire, elles seront vos amies. Mais comme d’habitude hein, renseignez-vous bien avant de les utiliser dans votre coin, elles peuvent parfois être dangereuses si mal utilisées.

 

3- Une bonne brosse à cheveux

Si vous demandez un secret capillaire à votre grand-mère, elle vous répondra surement 1000 coups de brosses par jour. En effet, se brosser les cheveux tous les jours est un indispensable pour une belle crinière. Pourquoi ? Parce que cela permet de répartir le sébum dans vos longueurs et le sébum, c’est l’huile la plus parfaite pour vos cheveux. Elle est conçue exclusivement pour eux, il serait donc dommage de ne pas en tirer les bénéfices. En revanche, attention aux brosses que vous utilisez. Il faut vraiment que ce soit des brosses faites à partir de matériaux naturels : bois, poils de sanglier, peignes en corne, etc. La marque Tek par exemple est vraiment très bien et parfois trouvable en pharmacie. Évitez donc tout ce qui est plastique et métal qui ne feront qu’accentuer la casse de vos cheveux.

 

4 – Des produits et soins sans sulfates et sans silicones

Alors là, c’est LA BASE ! Si vous utilisez encore des shampoings siliconés et bourrés de sulfates, inutile de perdre votre temps à faire des bains d’huiles et des petites cures d’huiles essentielles. Commencez par jeter immédiatement ces produits qui ne sont aucunement bons pour vos cheveux. J’ai fait un article entièrement dédié aux silicones et aux sulfates si ça vous intéresse de mieux comprendre, mais grossièrement, le sulfate agresse vos cheveux, ainsi ils sont fragilisés, régressent plus vite, chutent, cassent, etc. Le silicone lui, vous fera croire que votre chevelure est splendide mais ce n’est qu’un leurre, il s’agit d’une couche qui recouvre les imperfections de votre chevelure mais qui ne les traitent aucunement. Il fait même barrière aux bons soins que vous pourriez leur accorder.

 

5 – Compléments alimentaires

Enfin, les compléments alimentaires peuvent vous aider aussi dans certains cas. Ce n’est pas une obligation et ça ne doit pas être systématique non plus mais en petite cure dans l’année, ça ne peut pas faire de mal au contraire.

Un complément que je n’ai jamais testé mais que beaucoup apprécie, c’est le Maxi hair de Country Life. Ensuite, vous pouvez consommer la cultissime levure de bière. Moi personnellement, je m’en gave ! Je suis absolument fan de la levure en paillettes (celle que vous retrouvez dans tous les rayons diététiques), j’en mets de partout, salades, pâtes, riz, etc. Certaines plantes peuvent aussi être d’une grande aide, notamment l’ortie piquante par exemple. Il me semble qu’elle fait des miracles sur les cheveux, elle les renforce, les aide à pousser et à prendre de la masse. Renseignez-vous bien en fonction de vos cheveux et de vos besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *